Lumières pour éclairer la chambre

Comme pour toutes les autres pièces de la maison, l’éclairage de la chambre doit être spécifique et lié à la fonction, car l’environnement requiert une grande quantité de lumière à certains moments et une quantité moindre à d’autres. Cependant, comme la plupart du temps passé dans cette pièce se déroule le soir, lorsque la lumière artificielle est utilisée mais que la luminosité doit être de plus en plus faible pour assurer le repos de l’œil, un soin particulier doit être apporté à la conception de l’éclairage et au choix des lampes. Dans la chambre à coucher, il est préférable d’utiliser des lampes à lumière chaude capables de rendre l’environnement agréable et charmant, ainsi que relaxant, mais si la pièce est utilisée pour l’étude, mieux vaut s’orienter sur la froide pour ne pas fatiguer la vue. Le nombre et le type de lampes à placer dans la chambre dépendent de vos habitudes, c’est-à-dire si vous restez dans la chambre juste pour dormir et vous reposer ou si vous l’utilisez pour d’autres activités, comme lire, étudier, faire de l’exercice ou regarder la télévision. Il est, donc, nécessaire de savoir quelques points pour l’éclairage dans la chambre à coucher

Éclairage général et éclairage spécial

Comme dans toutes les pièces, les luminaires devront être dosés afin d’avoir un éclairage général et un éclairage plus ponctuel. Certes, si la pièce n’est pas trop grande, il est préférable de choisir un bon éclairage général composé d’un lustre ou d’un plafonnier à placer au milieu du plafond, qui illumine toute la pièce. Ce type d’éclairage sera très utile lorsqu’il faut effectuer certains travaux dans la pièce, comme le rangement et le nettoyage de la pièce elle-même. Si la pièce a un plafond assez bas, il vaut mieux préférer les plafonniers ou les suspensions qui se développent horizontalement, afin de ne pas prendre trop de place. Si, au contraire, le plafond est très élevé, le choix d’un grand lustre en longueur peut contribuer à rééquilibrer ses proportions.

Si l’espace le permet, il peut également être utile de disposer d’un lampadaire, éventuellement équipé d’un système de réglage de l’intensité lumineuse. La lampe devient ainsi multifonctionnelle, ce qui permet de l’utiliser, aussi bien, pour la lecture relaxante que pour les longues heures d’étude, par exemple. Dans tous les cas, les lampadaires ou les appliques murales doivent être choisis uniquement pour un éclairage particulier et non pour un éclairage général, car ils offriraient une lumière trop peu intense et diffuse. L’éclairage général, en revanche, doit être réparti uniformément dans la pièce, sans jamais être violent.

La lampe de chevet

En plus de l’éclairage principal, vous devrez alors, penser à installer quelques lampes localisées. Ce n’est pas un hasard si, lorsque vous pensez à meubler des chambres, votre esprit se porte sur les lampes de chevet. La lampe de chevet, si elle est utilisée pour la lecture, doit être protégée par un abat-jour suffisamment opaque pour ne pas diffuser la lumière dans toute la pièce ou avoir un bras flexible, de manière à orienter le faisceau de lumière de façon à éclairer sans déranger les personnes qui dorment à côté. L’utilisation de deux lampes suspendues à abaisser sur chaque table de chevet est, également, très tendance. Il faudra, également, choisir une lampe de table, au cas où il serait nécessaire d’insérer un bureau dans la pièce pour créer un coin d’étude. Dans une chambre moderne, on peut, aussi, penser à un système de projecteurs bien situés et pouvant être allumés par secteurs.

L’éclairage du dressing et de l’armoire de plain-pied

S’il y a un dressing dans la chambre, l’idéal est d’envisager la possibilité d’un système de projecteur pour son éclairage spécifique, qui vous aide à choisir facilement vos vêtements. Un éclairage adéquat pourrait, également, être la solution idéale dans une garde-robe commune, car il arrive souvent que les conditions d’éclairage dans cette zone ne soient pas adéquates. Pour cela, des spots halogènes ou des tubes fluorescents dans le plafond sont appropriés, qui n’altèrent pas les couleurs des vêtements et projettent une lumière diffuse.

Il existe, également, des barres de leds ou des leds simples équipés d’un capteur pour un allumage automatique à l’ouverture des portes. Dans la pièce, il y aura certainement la présence d’un miroir, de pleine hauteur ou placé sur la commode. Pour l’éclairer, vous pouvez utiliser des spots muraux réglables à placer directement au-dessus du miroir, équipés de lampes halogènes à réflecteur.

Des lampes design pour meubler la chambre : la Shadow Light et la FLO

Les lampes ne sont pas seulement de simples outils d’éclairage, mais de véritables compléments de mobilier, qui contribuent à meubler la pièce. Elles doivent, donc, être choisies en tenant compte du style de l’environnement dans son ensemble.

Découvrez, donc, quelques exemples de luminaire, idéal pour l’éclairage des chambres.

Une lampe de chambre plutôt polyvalente pourrait être Shadow Light, conçue par l’équipe de design scandinave. Il est, également, disponible en version posée au sol sur une fine tige blanche, mais peut être utilisé en version suspendue, à la fois comme point lumineux central et, dans la version plus tendance, sur chaque table de chevet.

Shadow Light se caractérise par un abat-jour spécial à double peau, constitué d’un diffuseur extérieur blanc qui dissimule un demi-dôme blanc avec des trous de différents diamètres. Ainsi, si la lumière est éteinte, elle a un design propre et minimaliste, une fois allumée, elle est recouverte de pois, projetant ce joli motif en pointillés dans toute la pièce.

Il existe, également, une solution intéressante pour la table de nuit, une lampe caractérisée par un design minimal, mais élégant. Toute la collection, qui comprend des lampes de table, une table de chevet, une pince et un plancher en aluminium peint, est enrichie par la technologie LED la plus avancée.

5 types de colonnes pour la décoration intérieure
Tapis multicolores pour égayer votre maison