Les premiers pas de une nouvelle décoration intérieure – 4 conseils pour une meilleure qualité de vie

Si une pièce doit être nouvellement meublée, de nombreuses décisions doivent être prises. Il ne faut pas seulement déterminer un concept de couleur pour obtenir une impression générale harmonieuse. Le matériau, l’origine et la transformation des meubles et des accessoires jouent également un rôle. Sans oublier le point de vue critique sur les objets d’ameublement en ce qui concerne les éventuelles toxines dans la maison. Dans ce guide, vous apprendrez ce à quoi il faut faire attention lors d’une décision d’achat et lors de l’ameublement.

L’optimisation de la qualité de vie

Si vous recherchez un nouvel aménagement intérieur et que vous vous débarrassez de l’ancien dans le cadre des mesures de rénovation, il est logique de se concentrer sur l’optimisation de la qualité de vie. Malheureusement, des toxines sous forme de formaldéhyde, de plastifiants ou d’autres substances nocives se cachent encore dans de nombreux produits. En plus des meubles, ils sont présents dans les peintures, les vernis, les sols et bien d’autres choses encore. Ils peuvent provoquer des allergies, de l’asthme et diverses autres affections. En fonction de l’apparence, du prix ou du traitement, vous ne pouvez pas dire à l’œil nu si des substances toxiques sont contenues dans les meubles ou les accessoires de maison.

Vous devriez plutôt vous orienter vers des labels sérieux tels que “l’Ange bleu”, “testé LGA pour les substances nocives”, le “Golden M” ou “natureplus”. Ils informent les consommateurs sur les offres non polluantes ou peu polluantes et marquent les alternatives particulièrement saines. De nombreux fabricants réagissent déjà à la demande accrue de produits écologiques et ont adapté leur gamme en conséquence. Dans de nombreux magasins de meubles, comme une entreprise basée dans le nord de l’Allemagne, qui est également présente sur un site, la gamme a été élargie pour inclure des produits durables qui, d’une part, aident l’environnement et, d’autre part, préviennent les problèmes de santé. L’éventail des alternatives va du plâtre d’argile naturel aux sols en liège non polluants et à la cire pour meubles avec des ingrédients 100 % naturels.

Les meubles en bois

Dans le cas des meubles en bois, il est conseillé non seulement d’utiliser des spécimens non polluants, mais aussi de vérifier l’origine du bois en même temps. Idéalement, ils devraient provenir d’une sylviculture et d’une culture domestique responsables. Cela permet de préserver les forêts naturelles et donc l’habitat d’un grand nombre d’espèces animales et végétales. En outre, l’approvisionnement en bois de la région est logique compte tenu de l’impact environnemental des longs transports. Le sceau du Conseil de la forêt stewarship (FSC), une organisation internationale à but non lucratif, indique si un meuble en bois provient d’une exploitation forestière durable.

Les matériaux naturels tels que le bois ou le liège favorisent un climat ambiant sain et contribuent positivement à une atmosphère accueillante. Tous ceux qui ont déjà opté pour des produits non polluants pour les sols, les murs et les meubles ont déjà fait beaucoup de choses bien. Cependant, un climat ambiant sain inclut également les textiles et les accessoires, c’est pourquoi il est essentiel de donner la préférence à des designs écologiques dans ce domaine également. Ce n’est qu’ainsi qu’un concept de vie saine peut être réalisé. Les ingrédients naturels tels que le coton, le lin et le lin sont idéaux. Lors de l’achat, vous devez faire preuve de la même prudence en ce qui concerne les méthodes de fabrication et de transformation. Les appellations “bio”, “naturel” ou “éco” ne sont pas une garantie de qualité des articles. Il faut plutôt se fier aux certificats déjà mentionnés.

Penser à un concept

Afin de meubler les pièces de manière judicieuse, il est utile de réfléchir à l’avance à un concept harmonieux. Les styles connus peuvent servir d’orientation et faciliter l’aménagement intérieur. Vous trouverez ci-dessous une liste de certains des styles les plus courants :

Shabby Chic : un charmant mélange de choses anciennes, curieuses et nouvelles.

Vintage : style avec un charme de marché aux puces. Les traces d’utilisation sont les bienvenues.

Maison de campagne : armes de maison de campagne idylliques, romantiques et douillettes.

Scandinave : style simple, fonctionnel et convivial, caractérisé par des lignes claires.

Maritime : mélange de matériaux naturels. Il rappelle la côte et vous invite à vous détendre.

Colonial : les meubles lourds et sombres donnent le ton. Un style au caractère opulent et somptueux.

Minimaliste : ameublement réduit, limité à l’essentiel. Simple, clair et ordonné.

Méditerranée : Carrelage, terre cuite, couleurs chaudes, meubles en rotin et flair méditerranéen sont des caractéristiques typiques.

Bien sûr, vous n’avez pas à vous imposer un style donné. Des mélanges individuels provenant de plusieurs directions sont également concevables. Toutefois, il est avantageux, pour une apparence harmonieuse, que vous restiez fidèle à votre goût. Sur un site web, vous trouverez d’autres suggestions de styles d’ameublement qui peuvent vous aider dans votre conception.

Chaque couleur a son propre effet

Si vous les utilisez intelligemment, vous bénéficierez des effets bénéfiques sur l’humeur. Par exemple, alors que le rouge est stimulant, le bleu est apaisant et apporte paix et harmonie. L’orange, en revanche, stimule l’appétit et serait idéal pour les salons et les salles à manger, par exemple. Si vous ne voulez pas être lié par la couleur, choisissez des tons neutres tels que le marron, le crème ou le blanc pour la couleur des murs et du sol. Les accents peuvent être mis en valeur de manière flexible avec des accessoires de vie colorés tels que des rideaux, des tapis et des coussins.

Décorez sans nuire à l’environnement
Conseils Feng shui pour la décoration de la maison