La décoration intérieure s’adapte à toutes les tendances, même les moins triviales !

Du grès au bois : une voie de choix

Denise et Andrea sont deux jeunes garçons qui avaient déjà commencé à s’installer à Montebello Vicentino quand ils sont venus au magasin. Le premier rendez-vous a consisté à faire connaissance et à comprendre si les idées de matériels, qu’ils avaient, étaient conformes à leurs souhaits.

Il arrive, en effet, que des clients aient un style de vie en tête mais qu’ensuite – poussés par les conseils d’amis ou les “modes” du moment – ils aient en tête des solutions inadaptées.

Dans ce cas également, ils étaient tous les deux convaincus qu’ils voulaient poser un sol en grès à effet bois dans toute la maison et ils m’ont donné des explications très rationnelles sur ce choix. Les emmener découvrir ce qu’était leur véritable sol a été un voyage long, mais passionnant.

Un étage unique dans toute la maison

Denise est une fille de bon goût, douée pour la décoration.

Dans sa maison de Montebello Vicentino, elle veut quelques couleurs : “Je n’aime pas la confusion”, dit-elle. “Je suis tout à fait convaincue que je vais mettre un grès à effet bois même si je n’ai pas encore trouvé le bon produit”.

Nous travaillons sur quelques concepts ; nous voulons un plancher qui :

► n’est pas excessif et ne prête pas à confusion ;

► avec une couleur adaptée à l’espace de vie et de couchage ;

► qui est douillet, chaleureux, mais pas traditionnel ou, pire encore, rustique !

On parle de meubles, de couleurs, on établit l’ambiance de la maison, on parle de matériaux écologiques et d’environnement (c’est un sujet important pour eux). Faisons un petit voyage sur la “maison”, ce lieu dont l’apparence doit nous correspondre, être en harmonie avec nous. J’explique que la maison est un lieu psychologique autant que physique, c’est un refuge qui compense notre vulnérabilité, qui nous donne la tranquillité dont nous avons besoin quand le monde entier semble régner contre nous.

Puis, on lui pose une question dont elle se souvient encore : “Quand tu es à la maison, aimerais-tu pouvoir marcher pieds nus ?”

Un plancher en bois contre le stress

Quand je vais voir Denise, une fois le travail terminé, elle m’accueille chez elle, pieds nus.

Je vous demande si, quelques mois plus tard et avec les sols “vécus et foulés”, vous êtes satisfaits des produits, des choix, du résultat…

Elle m’interrompt pour s’exclamer : “OUI !!! Je le referais, Chiara. Et merci, merci, merci de mettre nos idées sens dessus dessous”.

Elle ajoute : “Je suis toujours pieds nus et c’est vraiment une joie de marcher dessus”. Je me réjouis de l’hiver et en hiver je suis sûr que je vais profiter du chauffage au sol. Je ne sais pas comment vous le décrire mais, pieds nus, je peux sentir la matière. Ils disent que le bois est vivant, mais c’est vraiment le sentiment. Je rentre à la maison, j’enlève mes chaussures, je marche dessus et il me semble que le temps ralentit un peu, je laisse le stress hors de la maison”.

Parquet : un choix biologique

Une vie saine était le deuxième critère de choix important. Le bois de chêne que nous vendons provient de forêts où la replantation des arbres est certifiée.

Un plancher en bois porte les signes de cette longue vie, il nous le raconte avec ses veines d’étés chauds et d’hivers humides. Si nous essayions seulement de lire les dessins des planches, tous différents, nous trouverions beaucoup d’histoires racontées. Des histoires qui sont, maintenant, écrites sur le sol de la maison d’Andrea et Denise.

Un parquet en chêne neutre, résistant et accueillant

Le parquet choisi est un parquet en chêne clair, de couleur neutre, “sable”. Le format choisi est celui de la “table” que nous décidons de poser à l’horizontale et à l’extérieur du navire.

Le ton “sable” du sol suggère le calme, la douceur et s’accorde bien avec l’ambiance que nous avons identifiée pour la maison.

Les lignes concaves et convexes du sol vont jouer les unes avec les autres et avec les joints géométriques des planches sans être perturbées par des nœuds ou des fissures.

Le parquet est plus souple qu’un carreau et lorsqu’il vieillit, il présente les signes de l’âge et du passage du temps. Mais comme toujours, vous vous attacherez aussi (ou surtout) aux petites imperfections et même à l’égratignure, qui nous rappelleront des moments de la vie vécue.

Les gars le comprennent et quand je revois Denise pour les photos, elle me dit : “oui, il y a des signes, mais ça ne me dérange pas, vous savez ? Cela montre qu’il s’agit d’un produit naturel. Comme vous le dites, nous vieillirons ensemble”. Elle rit.

La salle de bains : moderne mais fascinante

La salle de bain doit être moderne et comme Denise et Andrea sont un couple aux goûts résolument non triviaux, je leur fais une proposition.

Celle de superposer sur les surfaces neutres une “cinquième” décorée et rétro-éclairée, un contre-mur que nous recouvrirons de grandes dalles de céramique décorées, des carreaux qui reproduisent une grande décoration florale.

Le contre-mur sera rétro-éclairé par des LED qui permettront de créer une scénographie particulière dans la salle de bains.

Le reste de la salle de bains sera recouvert de carreaux de tons neutres pour équilibrer et rééquilibrer la force de cette décoration.

Comme meuble de salle de bains, je vous propose un meuble de grande classe. Un meuble en noyer avec une finition très naturelle, qui se marie bien avec le plancher en chêne.

Le plan Corian comporte deux lavabos intégrés pour permettre à Denise et Andrea d’utiliser la salle de bains en même temps.

À l’intérieur du cabinet, de nombreux tiroirs pour satisfaire les besoins d’avoir beaucoup de capacité.

Les meubles, tout comme les sanitaires, seront suspendus et le dessus du Corian sera combiné avec le Corian du receveur de douche.

Les mélangeurs et les robinets choisis sont ceux de Gessi, l’un des plus importants producteurs mondiaux de robinetterie.

La combinaison de couleurs marron et grise dans la décoration de la maison
Combiner le rose et le jaune en déco