Comment combiner les différents étages ?

Dans le cadre de la rénovation de bâtiments, il existe plusieurs situations dans lesquelles il peut être nécessaire de combiner différents étages.

Quand et comment assembler deux étages différents

Un cas typique est celui où deux pièces sont fusionnées pour former une seule pièce plus grande.

Pour effectuer cette intervention, il est nécessaire de démolir la cloison non porteuse qui les sépare ; sur le sol, il restera, donc, une trace sans revêtement, d’au moins 10 – 15 cm, compte tenu de l’épaisseur du mur et du plâtre présent des deux côtés.

En général, le problème peut être résolu en remplaçant le sol dans toute la maison. Mais, si vous ne voulez pas recourir à cette intervention pour des raisons économiques ou peut-être parce que le sol existant est fait de matériaux de valeur, sa présence ne sera pas nécessairement un problème mais, au contraire, elle peut devenir un effet esthétique agréable.

La différence de niveau entre deux étages

Une fois le mur enlevé, il peut y avoir une légère différence de hauteur entre les deux pièces en raison de la différence d’épaisseur des matériaux.

Si cette différence de hauteur n’est que de quelques millimètres, il est possible d’y remédier en calibrant convenablement l’adhésif pour la pose, mais le travail doit être effectué par des travailleurs qualifiés et expérimentés.

Si la différence de hauteur commence à être un peu plus importante, la bande de raccordement devra être un peu plus large et il sera nécessaire de l’élargir à au moins 40 – 50 cm. Mais voyons quels matériaux peuvent être utilisés pour réaliser la bande de liaison entre les deux étages.

Les matériaux pour réaliser la bande de liaison entre les deux étages

Si le sol existant dans la maison est du parquet, il est préférable d’utiliser des planches d’une essence différente car le bois, avec le temps et l’exposition à la lumière, a tendance à changer de couleur, de sorte que même en utilisant la même essence, on n’obtiendra jamais une uniformité parfaite.

Si vous avez l’intention d’utiliser le même type de bois, afin de minimiser les déformations, vous devez stratifier tout le plancher pour enlever la couche de surface et ensuite, appliquer un nouveau traitement de surface.

De préférence, les nouvelles planches devront être posées en courant et non en suivant la géométrie originale, car il sera difficile de les poser de telle sorte que la différence soit vraiment imperceptible, aussi bien accentuer la bande de séparation.

Si vous voulez accentuer, encore plus, le détachement, vous pouvez utiliser un tout autre matériau.

Le bois se marie bien avec les matériaux naturels tels que la pierre et le marbre. Aujourd’hui, il existe, également, sur le marché des carreaux de céramique qui reproduisent la texture de la surface.

Dans le cas d’un sol en terre cuite existant, les carreaux de rechange peuvent être utilisés pour recouvrir la bande.

Naturellement, le parquet déjà posé sera plus usé, donc pour atténuer la différence, il faudra traiter toute la surface avec un lavage à base d’un produit acide et ensuite, passer un traitement protecteur.

Si, en revanche, vous préférez utiliser un matériau complètement différent, les carreaux de faïence colorés sont sans doute le produit le plus adapté pour être combiné avec la terre cuite, mais l’utilisation du bois n’est pas à exclure.

Un sol en marbre préexistant est sans doute le cas le plus facile à résoudre : les veines caractéristiques de la surface sont en effet celles qui masquent le mieux la différence entre les différents matériaux.

Les deux étages existants pourraient, également, être faits de matériaux différents, par exemple de la céramique et du bois. Dans ce cas, le meilleur matériau pour faire le lien est sans aucun doute le bois ; personnellement, on éviterait d’utiliser un troisième matériau, mais au cas où vous pourriez utiliser du marbre ou de la pierre.

Attention : les différents matériaux ont des coefficients de dilatation thermique différents et vous pouvez avoir des problèmes dans leur combinaison. Cela est particulièrement vrai dans le cas du bois, qui est sujet à des changements en fonction des conditions de température et d’humidité.

L’union entre les planchers doit, donc, être terminée par un raccord spécial : pour les planchers en bois, on utilise une planche de bois spécifique, également pour l’union avec d’autres matériaux. Pour les autres types de sols, on utilise des lames, qui peuvent être en marbre, en bois ou en laiton.

Rassembler différents étages dans une même pièce pour mettre en valeur différents espaces

On a examiné le cas où, dans le cadre d’une rénovation, la combinaison de différents étages est une nécessité.

Mais il peut arriver, aussi,  que vous souhaitiez créer intentionnellement deux types de revêtements de sol différents dans la même pièce, peut-être pour distinguer les différentes zones fonctionnelles.

Par exemple, si la cuisine donne directement sur le salon ou si le salon et la salle à manger forment une seule pièce, il peut être nécessaire de différencier les espaces selon leurs fonctions, sans utiliser de cloisons matérielles.

Un moyen d’y parvenir peut consister à utiliser différents types de sols, qui peuvent être combinés entre eux.

Pour séparer une salle de séjour d’une cuisine au lieu d’arracher un mur, vous pouvez jouer sur la pose du sol, à faire différemment d’une zone à l’autre, par exemple en diagonale d’un côté et en courant de l’autre.

Les solutions qui peuvent être conçues sont différentes, en fonction des matériaux que vous voulez utiliser.

Un effet très intéressant est celui que l’on obtient en insérant des rosettes et des mosaïques à l’intérieur du sol ou en dessinant un carré à la table à manger.

La plupart des collections de carrelage ou de parquet sur le marché comportent des pièces spéciales à utiliser à cette fin, mais il est, également, possible de fabriquer des inserts à partir d’autres matériaux que celui qui prévaut.

Une solution qu’on tient à exclure est celle souvent demandée par de nombreux clients : la combinaison d’un “vrai” parquet avec un grès à effet parquet.

La céramique a, aujourd’hui, atteint des niveaux de perfection très élevés dans la reproduction du bois, mais il reste quelques petits défauts, comme la présence de joints, et si l’utilisation de ce type de sol dans toute la maison peut être un excellent choix esthétique, il n’y a rien de pire que la combinaison d’un faux parquet avec l’essence naturelle : la comparaison est trop embarrassante.

La combinaison de couleurs marron et grise dans la décoration de la maison
Combiner le rose et le jaune en déco