Luminothérapie : la tendance déco qui nous fait du bien !

La luminothérapie ou la luxthérapie est l’exposition à la lumière qui provient des lampes spécifiques. L’objectif de la thérapie est de retrouver le moral. La rétine capte la lumière afin de le transmettre à l’hypothalamus. Il s’agit d’une glande située dans le cerveau et qui contrôle l’homéostasie, la satiété et les comportements sexuels. Quelles autres maladies peuvent être traitées par la luminothérapie ? Quel type de lampe est à privilégier ?

Ce qu’il faut retenir sur la luminothérapie

La luminothérapie ou la thérapie par la lumière permet de traiter les dépressions provoquées par le chargement de saison. Cette pratique aide également à régler les troubles du sommeil et bien d’autres problèmes. La méthode de la luminothérapie utilise l’exposition à une lumière similaire à celle du soleil. La déprime saisonnière est un phénomène que la majorité des personnes traversent. La luminothérapie a été utilisée depuis le 19e siècle. Le fonctionnement de la luminothérapie est simple : la lumière captée par les yeux frappe la rétine. La lumière va agir directement sur la glande pinéale qui se trouve dans le cerveau. La luminothérapie a pour principal objectif de remettre en ordre l’horloge biologique de votre l’organisme. Elle comble le manque de lumière naturelle souvent rencontré durant les périodes hivernales.

Les avantages de la thérapie par la lumière

La luminothérapie est utilisée pour régler différents problèmes. La déprime saisonnière ou SAD (seasonal affective disorder) est un type de dépression caractérisé par une certaine baisse de luminosité naturelle. Elle se manifeste le plus souvent en hiver et en automne. Les femmes et les adolescents sont les plus touchés par le blues hivernal. Les symptômes peuvent se traduire par l’inactivité (mal-être, perte d’énergie, baisse de la libido, sensation d’isolement, etc.). Les symptômes peuvent également être une hypersomnie, ne appétence pour les glucides ou un manque de concentration. La luminothérapie sert également à régler le trouble du sommeil. Elle peut traiter les insomnies ou les soucis liés au réveil difficile. La luminothérapie permet aussi de traiter certaines maladies de la peau. À titre d’exemple, la lumière rouge facilite la circulation sanguine. En effet, elle améliore la taille des vaisseaux sanguins. Elle améliore également le renouvellement des cellules cutanées. La lumière bleue quant à elle permet de lutter contre les inflammations.

Les lampes recommandées pour allier luminothérapie et design

La lumière employée en luminothérapie est celle qui est en mesure de couvrir la majorité du spectre lumineux solaire que l’être humain peut voir. La lampe capable de délivrer 10 000 lux (unités d’éclairage) est recommandée pour optimiser le résultat du traitement par la lumière. La lumière peut être branchée, bleue ou de couleur claire. Certaines lampes diffusent une lumière blanche sans UV. Vous pouvez varier l’intensité lumineuse. D’autres lampes disposent d’une fonction de changement de couleur à plus de 200 nuances. Avec ces lampes, vous pouvez dire au revoir à vos déséquilibres d’humeur et à votre manque d’énergie. Le design des lampes leur permet de s’intégrer facilement à votre décoration d’intérieur. Les lampes de luminothérapie répondent à différents usages : à la maison, au bureau, etc. Le premier critère de choix d’une lampe de luminothérapie sa puissance. Vous n’avez pas besoin de regarder la lampe en permanence. Il suffit que votre rétine puisse nager dans la lumière qui provient de la lampe et le tour est joué.

 

Quelles différences entre un faux plafond tendu et un faux plafond suspendu ?
Les couleurs anxiogènes à ne surtout pas mettre chez soi